Vivre sa Tsniout avec ses rondeurs

Regard

Regard

Bonjour à toutes et à tous ! Un magazine de mode basique dans le monde non-Juif, c’est de la publicité, du rêve, des tendances… Mais Tsniout Mag’ n’appartient pas qu’à cette unique et courante catégorie de presse. Car Tsniout Mag’ ce n’est pas ‘hasvechalom le culte de la personne (comme certaines images que je présente le laisseraient penser).

Non ! Tsniout Mag’ c’est une presse ouverte à ceux qui veulent bien voir en la Tsniout une grandeur de l’âme et de l’esprit offert par Hashem à la femme. Et quand le cœur est beau le corps l’est aussi. Et c’est cela qui est mis en relief dans Tsniout Mag’. L’envie de présenter du pudique là ou l’on ne l’attend pas. La volonté de passer un message court et simple : la Tsniout ça n’est pas seulement le vêtement, c’est le cœur, et les actes. Le vêtement est important certes, mais sans le travail sur soi il n’est que déguisement ! Et quand le cœur est bon et que l’âme s’élève dans le sens des mitsvots, notre corps lui doit se vêtir de splendeur et préserver comme un diamant nos atouts physiques. Seulement voilà, comment vivre la Tsniout au quotidien lorsque notre morphologie est celle de la plupart des femmes : ronde ou bien en chair, voire forte ? Être maigre est un problème (même si les codes du monde ‘hol continuent à prétendre l’inverse), mais être grosse c’est parfois dur à vivre dans sa Tsniout. Voici les modestes conseils de la rédaction (je dit bien modeste car avoir des formes c’est très beau, mais certain(e)s le vivent parfois mal. Alors être conseilleur, ça ne veut pas dire être le payeur). Nous proposons des idées en espérant aider toujours d’une manière humble…

Règle numéro 1 : Je suis ronde et je l’accepte !

Je risque de paraître un peu cliché dans ma manière d’aborder la chose mais : réfléchissons d’abord à notre comportement alimentaire. L’excellence des plats culinaires qui ornent les tables de Shabbat en témoignent : nous aimons manger. La Torah nous apprend cependant à être mesuré dans tout et notamment dans la nourriture, pensez donc à ne pas exagérer dans votre consommation car la nourriture est avant tout matérielle et freine l’homme dans son zèle Toraïque (donc le goinfrage est à bannir, mieux vaut se nourrir à la hauteur du Oneg). Donc il faut accepter la chose en tant que telle, Lorsque notre corpulence est forte, soit on consulte un nutritionniste et on adopte un régime raisonnable, soit on continue à manger (en évitant les excès) mais on s’accepte telle que l’on est ! Si vraiment votre conjoint vous le demande, allégez votre comportement alimentaire sans pour autant tomber dans la privation.

Règle numéro 2 : Mon shopping n’a rien de différent !

Toutes les femmes peuvent trouver des magasins qui répondent à leurs attentes. Je sais ce que vous vous dites : « Les vêtements Tsniout ne doivent pas être moulants ». Ce qui impliquent aux personnes fortes (plus qu’aux autres) de porter du ample. Et bien j’ai envie de dire que porter des vêtements amples, certes ça n’affine pas la silhouette, mais au moins en matière de Tsniout ça a le mérite de respecter les codes hil’hatiques de nos sages !

Alors je suis d’accord les robes de grands couturiers n’affichent pas toujours des taillles 46. Peu importe ! Vous recherchez la Tsniout, et vous voulez être jolie ? Vous ne cherchez pas à copier un style vestimentaire issu du monde ‘hol, mais juste à choisir des pièces Tsniout qui en sont issus ?

Donc j’apprend à pousser les portes des boutiques et avant de décréter qu’il n’y aura pas ma taille, je rentre, je cherche, je m’informe et seulement après je me fais une opinion. Et j’ose poser des questions à la vendeuse ! Qu’on se le dise, être grosse ou forte ou avec quelques rondeurs : ça n’est pas une honte. De toutes façons la Tsniout c’est les robes longues, les jupes longues, les chemisiers, les tuniques…Et la discrétion, la modestie qui vont avec. Donc commençons par un grand régime du coeur, et gardons les calories en s’acceptant. Essayez aussi de ne pas faire un focus sur votre taille, concentrez vous sur l’esthétique et la qualité Tsniout du vêtement avant de refuser l’essayage d’une jupe sous prétexte qu’elle fait une taille de plus que ce vous portez d’habitude !

Règle numéro 3 : Je fais le tri dans ce que je porte !

C’est vrai être forte, c’est un choix dans les vêtements à porter, et pour se sentir à l’aise dans sa Tsniout, porter des vêtements confortables c’est important tout en ayant de l’allure. Mais comme l’on est Tsniout avant tout, on ne s’éloigne pas des codes habituels aussi valables pour les filles minces bien évidemment !

Je conseille les tuniques (de toutes les sortes), les jupes droites longues, qui ne sont pas trop collés au corps et laissent respirer la peau. Il faut souvent préférer les coupes droites aux coupes évasées (type jupe parapluie qui arrivent à mi-mollets) qui ont tendance à trop gainer les hanches et à accentuer les formes (au niveau de la cuisse). Consultez de temps à autres les actualités en matière de tendances (la rédaction publiera quelques tendances au fur et à mesure BH) afin d’être informées et d’avoir des idées à mettre dans vos armoires ! Mais attention tout ce qui n’est pas commode ou qui mettra trop en évidence les rondeurs : il faut évidemment s’en écarter, car ça n’est pas Tsniout (par exemple si cela moule trop les formes), de plus pour les femmes des tranches de 40/50 ans et plus, cela ne correspondra pas au type d’élégance approprié.

Règle numéro 4 : Je sélectionne les couleurs et les imprimés !

A bannir : les gros imprimés (gros pois, grosses rayures, grosses fleurs, etc…). On choisira des imprimés doux (sans se priver d’imprimés bien sûr), qui se marient avec notre teint. Des jolis camaïeux tendances, pour porter avec des jupes longues. Le noir entre autre est une couleur de prédilection (non, pas parce que ça mincit ! lol ) mais parce que c’est la couleur de l’élégance et qu’elle siéra à merveille. Le beige, le gris, et le camel sont aussi des couleurs très sympathiques à porter. Pour celles qui portent aussi le foulard, portez le en hauteur, c’est magnifique ça ouvre le regard et ça affine les traits !

Règle numéro 5 : Je sélectionne les boutiques pour faire mes achats !

Il est conseillé (comme dit plus haut) de faire un tour dans les boutiques basiques. Puis les boutiques spécialistes des grandes tailles si vraiment vous ne trouvez votre bonheur nulle part : Addition-Elle, Bleu bonheur, Daxon…). Je recommande les achats en lignes (robes de soirée et vêtements du quotidien) qui proposent des coloris, des basiques et des sélections fantastiques (Merci de ne pas oublier le catalogue des 3 Suisses et de la Redoute qui sont multimarques et donc plus achalandés en tailles).

La Tsniout nous aidera à combler ce besoin de perdre des kilos, ou tout simplement incitera cette envie de rester ronde (car cela est tout à fait charmant) en continuant à plaire à son époux, dans la droiture et la tsniout. Sans utopies ni codes dictés par la société. Mais bien en accord avec la religion Juive et la femme pudique et belle qui dort en chacune de nous !

ADELE

ADELE

Etre belle et ronde

Être belle et ronde

OPRAH

Oprah

6 thoughts on “Vivre sa Tsniout avec ses rondeurs”

  1. myriam bensimhon says:

    bonjour,
    je trouve cette article tres bien ecrit et remplit de sagesse kol akavod!!!
    c’est vrai que la chose a ne pas oublier c’est de ne pas copier les habits des autres mais avoir notre propre style de femme stniout et surtout ne pas en avoir honte!en être fière car nos sommes les princesses d’Achem!!
    la distinction ,la pudeur,la délicatesse et la finesse sont autant de qualités que nous acquerrons grâce a la stniout.et qu’il y ait rondeur ou pas!

    1. Audelia B. says:

      Tout à fait ! Et mille merci pour vos encouragements 🙂

  2. attal says:

    Bonjours je voulai juste savoir si vs vendez mode stniout ds le sit et comment ca ce passe pas reussi sur le sit merci

    1. Audelia B. says:

      Je ne comprend pas bien votre question ?
      Notre magazine est un magazine web consacré à la Tsniout.
      Nous proposons des pages modes, et envisageons pour le futur un magasin en ligne.
      Mais, pour le moment il s’agit d’un projet.
      En revanche si vous souhaitez des marques Tsniout, merci de me contacter via contact@tsniout-mag.com
      je me ferais un plaisir de vous diriger vers les meilleurs choix !

      Merci de votre participation !

  3. attal says:

    Merci de me tenir au courent

    1. Audelia B. says:

      C’est fait sur le Forum !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *