TV ET FASHION ICON : Blair Waldorf

Vous le voyez depuis quelques éditos je fusionne pas mal Netflix et les icônes de mode, je surfe sur la vague des looks tape à l’oeil vu sur écrans et qui nous donnent envie de nous affubler de petits looks sympa (meme si je vous l’accorde la période et la crise sanitaire qui ne prend décidément pas fin ne s’y prêtent pas !).

En tant qu ‘éditorialiste mais surtout en corrélation avec mon travail de designer, l’éveil de l’écran se fait grâce aux Fashion légendes : Blair Waldorf (Gossip Girl), Carrie Bradshow (Sex and the city) et plus récemment sa consœur la jolie Emily in Paris.

Petit retour sur Tsniout magazine pour quelques lignes acidulées sur le glossy personnage de Blair dans Gossip Girl.

On tourne ! Action!

BLAIR : QUI ES TU ? 

Blair Cornelia Waldorf Bass, (anciennement Grimaldi) (Olivia uniquement dans la série littéraire française) alias B est un personnage de la série littéraire et télévisée Gossip Girl Elle est interprétée à l’écran par l’actrice américaine Leigthon Meester.

 Si elle vous paraît de prime abord snob et hautaine , Blair reste malgré tout l’une des filles les plus populaires du Manhattan doré et possède sa propre cour autour d’elle (honnêtement elles sont toutes comme des dingues dès qu’elle fait son entrée au lycée). Passionnée de mode, elle porte toujours les plus belles chaussures de la série avec des coordonnées qui auraient fait trembler Meryl Streep dans le film Le Diable s’habille en Prada. Blair est la fille aînée des richissimes Harold Waldorf et Eleanor Waldorf (déjà citée plus haut)

Blair est une perfectionniste (mais genre au détail près), souvent obstinée ou même obsédée. Elle se décrit elle-même comme la perfection incarnée (rien que ça ,tient !) et jouit d’une excellente réputation auprès des parents de ses amis et de ses professeurs. Même si ses amis la décrivent parfois comme une fille trop sage. Elle est très ordonnée et sa vie tourne autour de son obsession d’entrer à Yale. Elle peut être aussi manipulatrice, très désagréable et méprisante (fan des trois adjectifs). Souvent elle s’imagine le scénario de sa vie future : elle raconte, même à sa domestique Dorota, que le pull qui lui va le mieux est celui aux couleurs de Yale. Elle vit seule avec sa mère Eleanor Waldorf qui travaille comme styliste (une icone aussi). Tout comme Blair, elle est perfectionniste, très pointilleuse et autoritaire. Elle n’arrive que très rarement à exprimer ce qu’elle ressent pour sa fille et elles entretiennent une relation conflictuelle. Blair vit dans un monde fantasmé, un conte de fées où tous ses désirs doivent être pris pour des ordres, et ses rêves pour des réalités. A l’image des films de son héroïne: Audrey Hepburn.

De la Lycéenne dorée a l’icône incontournable : Clap de fin

Gossip girl vous n’êtes sans doutes pas tous fan, mais soyons clair, si Blake Lively nous en met plein les yeux avec des tenues plus sexy que glamour les unes des autres, sa meilleure amie/ennemie et Fashion soulmate Blair Waldorf s’érige en véritable icône de la série. De Blair on retiendra cette sempiternelle comparaison et amour pour la légende du cinéma Audrey Heypburn. Et l’association est judicieuse puisque la jolie brune hérite de la finesse et du glamour de l’actrice Hollywoodienne.

Fille de la célèbre Fashion designer Eleanor Waldorf célèbre dans la série, Blair nous fait pâlir avec un dressing sans cesse remis à jour et à la pointe. Au point que sur les marches du Lycée elle caste les nouvelles venues qui rêvent de lui arriver a la cheville (oui Blair est une peste et c’est ce qu’on adore) qui portent des marques de la collection passée et les rayent a vie de son VIP Listing…c’est vous dire.

Un brin Alicia Silverstone dans le film Clueless la riche Blair se pare de ses plus belles tenues au quotidien et illumine aussi les nuits de l’Upper East Side (serres tête, mocassins a talon, bottes vertigineuse, sacs de luxe, robes customisées pour elle, tenues de soirée allant de Vera Wang en passant par Elie Saab -la légendaire robe de mariée à sequins bleue pâle pour la fin et je ne vous ferais pas a nouveau l’apologie des tenues dans les Hamptons où les légendaires Shopping Parisiens aux côtés de Serena-)

Bref, vous en dire plus ne servirait à rien, refaite-vous un survol avec arrêt sur images mérite de Queen Fashion Bee en vous promenant de saisons en saisons. Le jeu en vaudra largement la chandelle : parole de designer.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *