Zadig et Voltaire : la parole aux pros !

JESSICA DARMON POUR ZADIG ET VOLTAIRE

JESSICA DARMON POUR ZADIG ET VOLTAIRE

La marque vue de l’intérieur, par le témoignage d’une ancienne membre de l’équipe Zadig & Voltaire Paris qui a quitté la France pour Israël. La marque connait aujourd’hui un essor considérable grâce à des choix de vêtements et de matières toutes aussi originales que confortables, sans pour autant s’enfermer dans un style. Mais quoi de mieux que de s’informer auprès des professionnels Zadig & Voltaire ?

Jessica Darmon, ancienne responsable en charge du merchandising et des collections pour Zadig & Voltaire à Paris, retrace pour nous son parcours au sein de la boutique de Rue de Turennes au cœur de la capitale.

Tsniout Mag’ : Jessica, combien de temps avez vous travailler pour la marque Zadig & Voltaire ?

Jessica Darmon : J’ai travaillé deux ans pour la marque. C’était l’époque où la campagne de pub était orientée autour du cinéma, et que nous avions pour égérie Marion Cotillard et Guillaume Canet.

Tsniout Mag’ : Quelles impressions gardez-vous de la marque aujourd’hui ? Quel était votre fonction au sein du groupe ?

Jessica Darmon : Ce fut l’une de mes meilleures expériences professionnelles, j’étais responsable du magasin et en charge du merchandising/vitrines et de la mise en place des collections dans la boutique.

Tsniout Mag’ : Comment se déroule une journée typique chez Zadig ?

Jessica Darmon : Et bien , je dirais que les journées avaient globalement un déroulement classique propre à n’importe quel magasin de prêt-à-porter. La priorité et l’essentiel allant toujours au client à qui l’on consacrait du temps et bien sûr de l’attention afin d’être sûr de le satisfaire. La différence qu’il y avait avec les boutiques lambda était la présence de personnalités dans le magasin (stars et égéries de la marque).

Tsniout Mag’ : Et concernant les collections, trouve-t-on un choix de pièces Tsniout ? Une femme religieuse peut-elle y trouver son bonheur ?

Jessica Darmon : oui bien sûr Zadig & Voltaire travaille et met en avant des textures naturelles très agréables à porter (légères en été pour celles qui portent les manches longues). Dans les collections vous aviez des tee-shirts que l’on surnomme col Tunisien, des basics très bien pensés, des jupes fluides et des robes à imprimés. Après on joue souvent sur la superposition de matières et de vêtements (top à manches longues en dessous d’une robe à manches courtes) qui permette justement d’être tsniout, en respectant les normes de la hala’ha.

Les femmes religieuses auraient de quoi se sentir à l’aise de part les matières qui je le répète assurent un grand confort : viscose, lin et coton Egyptien.

TM : voilà de quoi rassurer toutes celles qui ont encore des doutes ! Merci pour cette explication exhaustive.

JD : Mais je vous en prie. Il existe aujourd’hui de nombreuses possibilités, la particularité de la marque c’est aussi le travail de « customisation produit »qui est offert au client, ainsi chacun est libre de rajouter par exemple des messages ou des écrits au dos d’un tee-shirt, des perles, des motifs, etc… Ce type de demandes est fréquent lorsque l’on désire faire un cadeau : on peut changer le style d’un pull en cachemire rien qu’en lui modifiant l’encolure (sur demande bien-sûr) !

TM : Jessica, une dernière question ? Comment avez-vous trouvé la toute nouvelle boutique Zadig et Voltaire de Tel Aviv ?

JD. : Je l’ai trouvé en totale harmonie avec les boutiques Zadig et Voltaire de France tant au niveau de l’agencement des collections, qu’au niveau du choix de couleurs ; dans les teintes pastels pour cet été 2011. Les vitrines sont très attirantes !

TM. : Jessica le mot de la fin pour les lectrices de Tsniout Mag’ ?

JD. :  Je pense que maintenant avec toutes les tendances et les accessoires, la femme d’aujourd’hui peut être tsniout en étant moderne avec élégance et goût, et sincèrement je souhaite longue vie au magazine qui donne de très bons conseils et des bonnes adresses (que j’ai d’ailleurs moi- même repérées !) dans tous les magasins car même s’ils ne sont pas tsniout à l’origine vous avez toujours 2 ou 3 articles que vous pouvez coordonner tout en respectant la Loi Juive.

QUAND ZADIG RENCONTRE VOLTAIRE

QUAND ZADIG RENCONTRE VOLTAIRE


2 thoughts on “Zadig et Voltaire : la parole aux pros !”

  1. izza says:

    ma petite fille 17 ans dans une école de style souhaite faire un stage chez Zadiq et voltaire, vous pensez cela possible , merci

    1. Audelia B. says:

      Je vous ai répondu directement par mail merci de votre participation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *