Face à face mode : Les Fashion faux pas 2020 par Junes Davis et Audelia B.


Un milieu de semaine qui va nous procurer de la lecture, pour un face à face mode auprès de ma Fashion Friend, blogueur et auteur j’ai nomme la plus New Yorkaise des influenceuses : Junes Davis. Une reunion très Covid pour un Manhatthan-Jerusalem express le temps d’une topic. Nous avons réuni nos deux cerveaux de modeuses pour vous éviter les fashion faux pas de cet hiver 2020 ! Allez, on sort tout du placard et on voit ce qu’il ne faut absolument pas porter cette année! Alors donne nous la main on s’en va pimper ton styyyle.

Vous retrouverez l’articles sur nos deux blogs respectifs avec des petites touches personnelles quant aux photos afin de vous faire deux fois plus kiffer.

 

La surcharge pondérale de fringues : être aux normes OK mais inutile de s’affubler de 22 couches de vêtements qui n’ont en plus rien à voir ensembles, au risque de ressembler à Joey dans l’épisode de Friends avec les vêtements de Chandler ! Oui on se souvient toutes de cet episodes:celui ci et celui avec la dinde sur la tète…

 

– Le faux col : Il est peut-être très pratique mais on l’oublie ! TOUT DE SUITE !  Il y a quelques saisons le col Claudine était tendance mais il était bien, intégré à une robe ou un top. Si en fouillant dans ton dressing, tu tombes sur lui, ne te laisse pas aller à la nostalgie (allez range tes Kleenex). C’est comme un ex, on a de l’affection pour l’histoire que l’on a vécu ensemble, mais s’il y’a eu rupture, c’est que cela devait se terminer !  Et si la mode est un éternel recommencement il y a certes des codes à revoir et ca n’est pas Anna Wintour qui nous contredira !

La branchée décalée : Attention entre le mot  » in  » et  » out  » il n’y a souvent qu’un pas. En sortant de chez toi, tu as cru que ces bottes noires en daim allaient parfaitement avec ton pull à capuche Isabel Marant avec le collier, les créoles, sans compter le masque. Euh…. L’idée du street style était cool mais on peut vite basculer dans le « trop ». Du coup, cela devient juste moche. Oui, tout n’est pas toujours  » modestement correct » ! And don’t forget : less is more. 

 

Foulard alerte ! Même si aucun Code du foulard n’a été officiellement prédéfini, alerte fashion ! On ne portera plus forcément des looks monoblock dit  » à rappels de couleurs  » (exemple si je me fringue en bleu, je dois avoir le foulard assorti ! Exactement comme quand on raccord avec son fard à paupière !) aujourd’hui on sort un peu des sentiers battus et on casse les codes couleurs. 

Puis on vous dira tout et son contraire en ajoutant aussi, de ne pas trop dénaturer et juxtaposer les imprimes sans quoi l’effet tapisserie est inevitable  (à moins d’etre directeur artistique chez Gucci et là encore…).Vous le saviez déjà ? Et bien tant mieux car les street styles me disent souvent le contraire (et on pardonne, on a toutes été chercher le pain avec le foulard à l’envers et la Crocs qui traine)

 

-Miser sur du classique peut vitre devenir bien trop lisse : respecter votre style modeste sans pour autant vouloir garder un modèle trop lisse. Apporter un brin de peps à vos tenues tout en restant modeste c’est supra permis. Sans aller jusqu’à porter le total look vert fuchsia fluo mais des petites touches de couleurs donnent très bonne mine et apportent du tonus à n’importe quelle tenue.

La bonne perruque Mal choisir la couleur et la coupe de sa perruque : Le but n’est pas forcément de ressembler à l’une des Kardashian, à s’entourer d’une armée de coiffeurs tous les quatre matins mais trouver la perruque idéale qui mettra votre teint en valeur au quotidien (et non le contraire !), est méga important. Misez sur une perruquière compétente qui n’aura pas que des dollars dans les yeux et qui sera ravie de prendre soin de votre merveille à intervalles réguliers.

Meme si la majeure partie d’entre vous miseront sur des perruques aux couleurs chaudes, pour les plus téméraires, je préviens quand meme, ne tentez pas de vous persuader que le blond Nordique vous va à merveille quand niveau teint vous êtes plus Casablanca que Stockholm. (LOL)

Conclusion : MIX AND…DON’T ALWAYS MATCH. Et oui. On aura beau l’ecrire, en 2020 la seule chose que l’on aura porté à peu près pareil c’est le masque. Mais blague à part, il n’est pas de street style défini, pas de fashion codes établis, pas de regrets à avoir. On a passé un moment ensemble pour vous dire que le meilleur des styles c’est avant tout celui d’une femme bien dans sa tète et bien dans ses baskets.

Credit texte Junes Davis & Audélia B

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *