Comment SAABILLER cet hiver ? La Tsniout Hiver 2011/2012 par Elie Saab

Elie Saab Hiver 2012

Elie Saab Hiver 2012

La semaine de la mode représentée à Paris en Mars dernier, fut honorée d’accueillir au fameux Jardins des Tuileries, la sublime collection prêt-à-porter Automne-Hiver 2011/2012 du couturier Elie Saab. Et quoi de plus logique que de mettre à l’honneur une semaine de la mode, dans la capitale qui s’en dit la matrice, avec une femme au chic Parisien. Un coté Luchino Visconti flottait dans l’air, venant se mêler à l’élégance Française et offrant une collection aux lectrices de Tsniout mag‘ que chacune pourra apprécier.

Sans équivoque Monsieur Saab nous la raconte glamour, longueur de jupes et cols fourrures montants en témoignant. Des couleurs sobres pour une femme actuelle et en accord avec ses choix.

Les hanches seront galbées au moyen d’une fine ceinture à la taille, et aux pieds des babies compensées sans demi-mesure, pour rajouter à la tenue le coup de grâce qu’on attendait toutes.

Bien sûr en tant que femme religieuse, on se reconnaîtra parfaitement, (même sans porter du Elie Saab cela va de soi…) dans ce contexte propre où ces jupes se marient à des couleurs et des matières fluides.

On retrouvera dans la collection jour un travail original sur le tailleur robe, et les matières telles que la laine et le jersey.

Pour le soir place aux tissus brodés, et mousselines crêpées qui s’entrechoquent et nous laissent sans voix.

En plus de donner des idées tenues tsniout, pour les mariages, pour les fêtes de Rosh Hachana (en octobre Bh ») et pour les occasions de la vie que l’on désire marquer, la collection affirme et dessine à la femme religieuse une silhouette tout en finesse.

Parmi les looks tsniout et les matières remarquées : la mousseline imprimée fleuri, la veste en cuir, la ceinture qui affine le tracé des courbes, les babies 12cm de talon lanières à la cheville, et les jupes portefeuilles.

On saluera une fois de plus le perfectionnisme de pointe et l’esprit épuré de la collection qui offre à la femme Juive un éventail d’idées et surtout qui rassure sur l’idée que les grands couturiers ne travaillent pas que du nu ! De l’authenticité rien que ça !

Voici un aperçu du défilé (cliquez sur « Photos » pour enlever les photos miniatures)

[smooth=id: 1; width:400; height:400; timed:true; arrows:true; carousel:true; links:true; info:true; align:center; frames:true; delay:4000; transition:fade; open:true; text:Photos;]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *