Perdre du poids : les bonnes décisions a prendre nov21

Tags

Articles connexes

Partager

Perdre du poids : les bonnes décisions a prendre

  • SumoMe

C’est fou comme on a pas eu le temps de se retourner, et bim voilà l’hiver qui est la..Oui pour les Françaises ne râlez pas , je sais que chez vous l’hiver est arrive depuis bien longtemps mais côté Moyen Orient…il vient tout juste de taper a notre porte. Mais tout de même, les sorbets et la plage ont beau être derrière nous, je ne vais pas vous compter fleurette, on doit garder, ou du moins aspirer a conserver une silhouette sympathique parce que s’aimer devant le miroir c’est aussi s’aimer tout court ! Tsniout magazine revient donc cette saison avec un panier de bons conseils pour garder la ligne ou retrouver un ventre galbe.

reConnaître son corps pour cerner les objectifs

Notre corps on l’aime , on le déteste, on hésite, ou plus rarement (mais c’est possible aussi) on s’en fiche. En general si celibataire on désire plaire ou se trouver le chidouh de nos rêves. Et mariée…on voudrait recevoir de Monsieur les compliments qui réchauffent le coeur, même si on a pas toujours la sensation que ses derniers nous disent la vérité. Mais votre corps a vous, le connaissez-vous ? Plutôt que de baver ou désespérer devant les magazines de mode et leurs clichés “1 mètre 80 pour 50 kilos” apprenons avant tout a savoir qui l’on est. Même Kardashian a deja du se poser la question…

Si vous vous trouvez ronde (et que vous êtes un tant soit peu mentalement en bonne santé) il est temps de l’admettre, vous l’êtes sans doutes (ça n’est pas un drame ok). Pour déterminer certains critères : il suffit généralement de calculer l’indice de masse corporelle, ou tout simplement de faire un rapport taille/poids. Si par exemple vous mesurez 1m67 l’idéal (médicalement parlant bien sur) serait de peser 57 kilos. Il s’agit là d’un idéal n’allez pas vous rendre malade D. préserve si vous pesez trois kilos de plus.

Faites vous plaisir, ne rentrez pas dans le cercle vicieux de la déprime, et du pot de Nutella. Il existe des remèdes a tout, et surtout ne perdez jamais l’objectif de vue, ce que vous voulez c’est avant tout être en bonne santé et non pas devenir la prochaine figure de Victoria’s Secret. Nous sommes des femmes, on aime s’habiller, on aime se sentir bien, et on aspire a avoir un corps sain dans un esprit qui l’est tout autant.

Il faut donc apprendre a se connaitre en se posant les bonnes questions : quelles sont mes habitudes alimentaires, mon corps a t’il changé depuis mes grossesses, est ce génétique, ai-je subi un changement hormonal…Chaque femme prendra un carnet sur lequel elle notera ses interrogations propre au contexte de vie qui est la sienne.

Choisir le bon médecin, puis diététicien 

Munie de votre carnet a questions, la première chose a faire est de trouver les réponses a ses dernières chez un professionnel de la santé uniquement. Nos habitudes alimentaires, le temps et l’âge avançant, ou tout simplement les aléas de la vie font que notre corps subit des bouleversements et seul un médecin pourra vous guider (régime alimentaire, prise de sang, pesée, et éventuellement traitements ) dans vos démarches de perte de poids.

Si je vous parle de médecins c’est qu’en 2017 avec la génération Web on a tendance a auto décider de ce qui est bon pour notre corps juste en tapotant chez Docteur Google. Mais sachez que la réalité est tout autre, et que seul un médecin vous orientera vers un confrère (nutritionniste par exemple) et préparera un bilan de santé avant que vous adoptiez tel ou tel régime.Choisissez donc un bon médecin, un qui tachera plus ou moins d’etre a votre écoute et ne prendra pas vos demandes façon psychologie de comptoir “c’est l’anxiété “, “c’est psychosomatique”, “vous exagérez sans doutes un peu la chose” ou le fameux “c’est sans doutes hormonal”. Car certes tous ses arguments se valent et si le médecin détient la science, celle-ci n’est pas toujours infuse. Des arguments parfois expéditifs lorsque la salle d’attente est pleine et que l’on vous considère en “parfaite santé”.Si l’avis d’un premier praticien ne vous aides donc guère, demandez conseil a un second.

Le sport : un argument qui a du poids

Sachez avant tout que la grande perte de poids n’est pas toujours une nécessité. Bien souvent il s’agit de quelques kilos en trop dont on aimerait se débarrasser et dans ce cas : boire beaucoup, manger a intervalles régulières et en quantité suffisante est primordial (perte de poids ou pas d’ailleurs).Mais l’on oublie souvent l’essence même d’un corps en bonne santé : le sport.

Vitalité, bien-être, sensation de contrôle de son organisme, le sport est vital.

Un prochain article sera prochainement édité a cet effigie : squats, Donkey Kicks, Bulgarian Squats , un langage qui ne vous semble pas familier et pourtant …il s’agit d’exercices a faire au quotidien qui permettent de gainer et muscler (ventre, fesses, cuisses). Car il ne faut pas confondre muscle et graisse. On peut avoir une masse corporelle importante due a un corps musclé. (voir photos ci contre pas besoin d’etre Anglophone le dessin parle de lui-meme)

Mange bien et tout ira bien encas

Je vous vois venir “j’ai tout essayé ca marche pas “, quand notre amie la mauvaise foi se retrouve confrontée a notre copine la volonté…Vous ne me ferez pas avaler cela, nous sommes des êtres humains, les petits creux c’est humain..Mais attention c’est souvent responsable de grignotages intempestifs qui n’améliorent en rien notre situation physiologique.

Votre nutritionniste, coach, diététicienne vous le dira : la collation est permise. Pas le grignotage ! Il est permis de manger un encas (et même recommandé) a 10.30 et un a 16.00.

En fonction des menus établis ses collations vont variés entre waza au miel et yaourt Bulgare, ou Sandwich (oui oui) de pain complet avec du thon nature. Comprenez bien par Sandwich que vous n’allez pas vous enfiler une baguette de Rosette-Cornichons, mais un encas agréable et suffisant qui va vous “caler” jusqu’au prochain repas.

Et n’oubliez pas une rédactrice vous file quelques bons tuyaux, un médecin, lui, est (en général) habilité a vous trouver des solutions !

En conclusion (parce qu’il en faut bien une !) il faut tenter de dédramatiser le sujet. Se faire une raison avec un paquet de chips a la main est souvent une tentation mais avec un peu de courage on peut arriver a bien des choses. Le tout est de savoir trouver la bonne écoute, afin d’arriver a l’objectif ultime qui n’est pas celui de se sentir bien dans l’oeil des gens mais dans son propre regard. Remercions le C.iel pour nos kilos, quels qu’ils soient et avançons pour se sentir bien.